Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 octobre 2016 5 07 /10 /octobre /2016 19:31
7 octobre, Notre Dame du Très Saint Rosaire Reine des Victoires
 
 

 
1er octobre 2016. Quatre églises agressées à Rome.
Photo de la profanation de l’église Saint Vital
 
 
“Le Saint Père (...) traversa une grande ville à moitié en ruine et à moitié tremblant, d’un pas chancelant, affligé de douleurs et de chagrin, il priait pour les âmes des cadavres qu’il rencontrait sur son chemin” (tiré de la partie révélée du Troisième Secret de Fatima).
 
La récitation fréquente du chapelet ou d’une partie de celui-ci pour la préservation de la Ville Sainte de Rome. Le 7 octobre 1571 le Ciel bénissait la prière du Pape et sauvait la Chrétienté de l’Islam, le matin du 7 octobre 2016 un éclair du ciel frappait la coupole de la Basilique Saint Pierre. Un signe des temps ?
 
“Regardez, mon père, la Très Sainte Vierge Marie a voulu donner, en cette fin des temps dans laquelle nous vivons, une nouvelle efficacité à la récitation du Très Saint Rosaire. Elle a tellement renforcé son efficacité, qu’il n’existe aucun problème, aussi difficile soit-il, de nature matérielle, ou, surtout, spirituelle, dans la vie privée de chacun de nous, ou dans la vie de nos familles, des familles du monde entier, des communautés religieuses, ou encore dans la vie des peuples et des nations qui ne puisse être résolu par la prière du Très Saint Rosaire. Il n’y a aucun problème, je vous dis, aussi difficile soit-il, qui ne puisse être résolu par la récitation du Très Saint Rosaire.
 
Par le Très Saint Rosaire nous nous sauverons, nous nous sanctifierons, nous consolerons Notre Seigneur et nous obtiendrons le salut d’un grand nombre d’âmes” (Soeur Lucie au Père Fuentes).
 
Nous invitons tout le monde à s’unir dans une grande “chaine” de prières pour Rome.
 
O mon Jésus, faites miséricorde pour Rome!
 
La Rédaction de Disputationes Theologicae

 

Partager cet article

Published by Disputationes theologicae